Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'ai peur parfois qu'il n'y ait plus rien à dire Comme mon cher Rimbaud je trouve ce monde vieux. Rien de neuf n'est possible et tout a été dit Ce que je vois de ces querelles de clochers : des sons pâles qui ne battent plus la campagne La seule grâce...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

"De commencer à vivre, voilà de quoi il s’agit." Franco Marcoaldi, Le temps désormais compté, poèmes, Revue Nunc | (Éditions de Corlevour) Trad. de l’italien par Roland Ladrière. ** Ce soir écrit les premiers mots d'un livre sur notre histoire ; commence...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Le vent s'étend près de la raison Mais elle n'existe pas Et le vent emplit ma bouche De tes gestes absents Le vent franchit le pont Entre mes deux mondes Hissée sur son dos J'ai vu qu'il n'y en avait qu'un Il était d'un ton vif : un tilleul des iris Des...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Scriabine au piano compose des poèmes Il n'indique plus de tonalité, ni d'armure à la clefs des sonates Il fait voler la forme en éclats harmonise le mouvement dans l'ininterrompu la permanence de sa quête mystique Il va jusqu'à imaginer un clavier de...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Je relis Handke " A ma fenêtre le matin" et je retrouve des perles "Quand je parviens à inclure quelqu’un dans mes pensées, je sens en moi, dans ma poitrine et mes bras, le mouvement des arbres." Plus haut à propos de la nature : "miroir idéal, qui vous...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

"Ce n'est rien ! j'y suis ! j'y suis toujours." Rimbaud en premier communiant, don de la Fondation Catherine Gide. Musée Rimbaud. DR. Matin N'eus-je pas une fois une jeunesse aimable, héroïque, fabuleuse, à écrire sur des feuilles d'or, — trop de chance...

Lire la suite
Tag(s) : #Portraits - Autoportraits

* Les barrages ont cédé Dans les paumes des mains ce qui m'inonde * Aux lendemains troués des eaux s'ouvre la fleur de sel * Des muses évaporées perlent des bourgeons de mots et la pluie de mai * La peur chevaleresque revient au galop Je porterai ce qui...

Lire la suite
Tag(s) : #Feuillets

Tout se resserre comme dans le drugstore pendant les soldes et moi je tente de reconquérir l'espace je tu tout est serré indistinct de la glue de jour il faut cli gner des yeux vous savez, comme le peintre au recul fait cli gner les paupières pour ne...

Lire la suite
Tag(s) : #Nouveaux temps