Autoportrait me voilà les voilà je vous attends n’attends que vous crinières dorures de vent parsifals et chevaliers blancs nymphes au goût de rose de vin de noix et vous, chimères de mes amours dans votre silhouette de géant robe amazone et vos pas si...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

(...) Grappes mûries dans ce jardin vendangées en compagnie des oiseaux sur la table nue vous nous offrez l'oeuvre posthume de l'été Le soleil qui maintenant incline vers vous son visage trouve preuve de sa chaleur et de sa gloire La neige apparue sans...

Lire la suite
Tag(s) : #Passages en revues

Qui sait si notre amour vient de nous Toujours le rivage apparaît le rivage plus près qu’il n’y paraît Mais c’est une mer qui monte à l’orée de tes sexes Des yeux vastes impérieux s’y sont noyés du reste Le sang d’encre des douces errances gicle L’éternité...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

Je me retire de tout il y a trop de monde il y a trop de mots un monde de mots si étirés des glues de mots des éboulis de prières je ne vois plus les mots justes dans les ruines ondulatoires je me retire dans l’abbaye que je me confectionne j’ai besoin...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

* est-ce un mont enneigé ton sylvestre visage l’ombre de ton insu * dans un torrent au-delà le flot cède le pas au rubato du vol * près de la peau du ciel assise l’air se déchire en un lieu permanent

Lire la suite
Tag(s) : #Feuillets

Calanque Qui sait si ce que nous écrivons vient de nous Quel souffle nous traverse et de quelle source notre pensée jaillit-elle qui tient les rênes de l’inspiration renouvelle en nous chaque jour l’intuition que nous éprouvons à regarder entendre les...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

" – Je suis responsable de ma rose… répéta le petit prince, afin de se souvenir." Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry Je voulais tout arrêter ou presque tu es responsable de la rose que tu as apprivoisée me dit Antonio C’est vrai j’avais apprivoisé...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

Friedrich Schiller POÉSIE DE LA VIE Qui pourrait se repaître d’images mensongères dont la fausse apparence nous cache la réalité et trompe notre espoir par un vain jeu ? Moi, je veux voir la vérité sans voile, dût mon beau ciel disparaître avec mon illusion,...

Lire la suite
Tag(s) : #Poésie allemande, #Schiller

Détail, Allan Ryan Ô toi ma voix passive L’ainsi l’ange en moi lave pleur J’étais reçue dans mon silence avec ma nouvelle arme de patience recluse à la frugalité du soir une mendiante et une femme assises devant des quartiers de pomme comme des reines...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

http://www.andreaphoto.book.fr/ Etrange plaine aspirée par la chute Est-il monde enfoui plus puissant que ce val Cette vallée de failles que tu t’es interdite À ta main qui la fuit main divine et bourreau As-tu perdu l’espoir en ma nature morte affolée...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire

Lauren Je suis Malina Ingeborg. Isabelle est venu en moi déchiré. Nous étions deux fractures vivantes. Mais femmes, il n’y eut plus de guerre. Je suis aussi une histoire d’amour impossible entre Lauren et Franz. Rainer-Maria vous le dira, il était avec...

Lire la suite
Tag(s) : #Le journal imaginaire
1 2 > >>