Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Anonyme bolonais, Ange gardien et enfant, XVII e. s. (détail), musée Magnin Dijon il est des quarts de fruits comme d'une passion puisque tu n'aimes qu'elle la patience amoureuse a son madrigal triste si juteuse qu'un siècle la douleur de la lame regorgera...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

D'après Giampietrino, Le Christ au roseau, XVI e. s., Musée Magnin, Dijon (détail) dans la pâleur égarée . mettre en notes la voix calme et soudaine . soi-même sculpté dans ce qui s'est soi-disant éteint de la roche d'un volcan à moment donné ne plus...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Tu es devant là comme une forteresse les jours suivants préoccupés de ton visage laisse-toi seulement trouver bleu mystère suspend le chaos musique du soir grande oreille à l'intérieur de toi fleurs de toi obscures où désertiques tu ne diras plus tout...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

"...mais je ne sais pas être quelqu'un d'autre que moi-même..." 21 septembre au soir, je lis ce passage de La mer et l'enfant * Je suis harassée, mes pensées me tourmentent, je souffre, mais en même temps je refuse de souffrir. La souffrance est tellement...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Mon amour me perd et je me perds en son amour Je m'immobilise soudain comme une seconde peau sur la première C'est une peau duelle, une élégie sur des épaules magnanimes L'infinité close dans les mots C'est une mer où je naufrage à volonté sans contrainte...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

foule de trinités dualité des solitudes incertain jour un jour de rien aux mille nuits le regard à franges possède les éloignements et le temps bien droit hors la forteresse les mots se fondent aux prairies la brume est prononcée et la liberté bien incluse...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Par Elliott ERWITT, In THE POLAROID BOOK, Taschen, 2013 Sonate n° 20 de Schubert Sonate au polaroïd A la nuit dérobée il y a des sons si douloureux et beaux qu'à leur seuil, je ne divulgue mes pas à personne. Je les détachais hier de l'écorce des pins,...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Au seuil de la terrasse parfois, la nuit, au moment où la fleur se referme, j'épouse l'éphémère althéa Nuit et jour je me perds dans le regard d'une colombe Il y a A, S, V, N, et N, P, mais surtout A, comme absence Dans sa pénombre un chant se lève, je...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

--- Et juste : attendre dans la polyphonie du vent, du feu et des blessures, l'emmêlement d'amour. Encore cloué au paradigme du symbole. Quel plus beau levier qu'une reddition dans l'adagio --- un levier comme une plume écrit. Dans le chant de la communion,...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

- I - Dis-moi où souffre l'amour et de quel voyage ce chant qui dit la part d'oubli franchissable la part infinie indispensable ce pleur qui chante n'est qu'une âme qui se sème un pont d'esprit entre rideaux de fer heureuse la nuit à l'ondée heureuse...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Je n'ai jamais su ce qu' aimer voulait dire jusqu'à cette nuit La douleur ne s'écrit pas Alors ma main est muette et mon coeur se bat Ainsi ne pourront-ils ressentir combien tu manques à mes pas de malandrine Peste de vie où l'on est rien sans aimer sans...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

Paul K , je te lis "I. L'art ne reproduit pas le visible ; il rend visible." alors je me rends je baisse la garde je deviens visible tu me vois à l'abandon de moi "Il m'arrive parfois de rêver une oeuvre de vaste envergure couvrant le domaine complet...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets

J'ai peur parfois qu'il n'y ait plus rien à dire Comme mon cher Rimbaud je trouve ce monde vieux. Rien de neuf n'est possible et tout a été dit Ce que je vois de ces querelles de clochers : des sons pâles qui ne battent plus la campagne La seule grâce...

Lire la suite
Tag(s) : #Fragments & Carnets
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>