monde_couleur_txt_640.jpg

  Peinture virtuelle carte métallisée / M.C

 

 

 

 

 

 

 

Conquistadore tu es à mes genoux tu dors

Nous sommes unies en barricades mystérieuses

Mais il va falloir entrer dehors

Dans l’impétueux univers. Heureuse

D’abord,

 

Je m’étire et puis m’enrobant de robe

Tu te dérobes vers les rues mitraillées

Non sans apposer l’offrande d’un sourire, trésor

Désespéré. Peut-être te reverrai-je

Le sort

 

De nos vies dépend des grands états-majors

Notre amour, forteresse d’abondance, n’est pas inscrit

Sur leurs cartes où la vie n’est que météore

 

Si demain nous réunit /

Et je sors / puis je crie

Et j’ai vu ton corps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #aimer

Partager cet article

Repost 0