Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

dali2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ___ Tu  Ils ___

 

tombe à

genou

tombe des nues

garde à Vous,

nues dans l’Oural

en revue

dans ce sang carnaval

 

 

 

 

Nous ___

 

beautés de l’oubli

de l’uni ___

vers

ailes

Ils nous emploient

toutes que nous sommes

à tomber par terre

unies ___ mortes

 

 

 

 

Elle ___

 

l’Unique terre

un Tout pendu au fil d’Ariane ___

D’où ?

Sus  pendue  à nos lèvres labyrinthiques

Je t’en prie ___  pardon ___ je suis juste

émue par les douleurs que nous nous infligeons

 

 

 

 

Je crée sur tes mots mon visage

 

 

 

 

Je      laisse     vivre

lasse       la     liane

hôte       de   Thésée

 

Me travestis et me tais

 

 

 

 

Brise d’aime en poupe

entre l’inconscient bateau ivre

et la danse des fous,

ce peu de souffle porte

 

 

 

 

Je danse avec Eux -mêmes

pardonnez-moi

d’être si tolérante

et dans l’élan,

si exigeante envers l’intolérant

Pardonnez-moi

de n’avoir pas assez pleuré

au dehors de mon sort,

sous la conscience d’être peu

porte un gri-gri au poignet

rouge à coeur

pour réparer ou presque

ce naufrage infidèle

Quoi donc ?

 

 

 

Fi ! de ce qui est parfait

ignore ce jusqu’où quoi

peut s’écrire

ignore qui va s’en emparer quand

pendant qu’elle écrit  ___  où  ___  dans le cœur des fous :

elle espère nouer l’in osable dialogue avec les sourds,

embrasse les sourires marqués au fer,

l’insatiable frugalité des symboles,

crève la faim et d’autres mots

nouvellement

incertains

 

 

 

Je ___Tu ___Ils

 

Ecoute, je te prie murmure

de les écrire

au cas où

demain nous meure.

  

 

 

410_1960_16.jpg

 

 

 

Photos :

S. Dali, d’après "Julien de Médicis" de Michel Ange

S. Dali,  Gala

 

 

Tag(s) : #Nouveaux temps

Partager cet article

Repost 0