Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

242_001-copie-1.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

*

je puis entendre l'isolement

de ce qui luit dans l'ombre

non sans fierté

l'abolition des songes

la fuite de l'horizon vaste

ou dévasté

et le cri de leur acceptation

 

 

 

 

 

 

*

impossible cependant

en ce jardin monacal

où plane une pâle lueur de foi dépecée    

de ne plus croire à la pureté d'un seul coeur 

 

 

 

 

 

 

*

je demande pardon et le pardon est rare

car je me soumets à la tentation

onirique et la brave et la bave et la biffe

et pavane défunte sur la place des fous

 

 

 

 

 

*

je puis sentir encore l'internement furtif

et l'exil éternel en ce cachot frileux

dont m'échappe la clé

, comme un premier degré de brûlure

alors que lame en chair déracinée

m'avertit à peine : mon sang coulera pour rien

 

 

 

 

 

 

*

j'agonise dans le massacre des écorchés vifs

 

 

 

 

 

*

et dans mon âme en ruine : l'abbaye

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image: carte postale de l'abbaye Ste Marguerite à Bouilland, Côte d'Or,

 merveilleuse abbaye cistercienne en ruine

 

 

 

 


 

 

 

Tag(s) : #Feuillets

Partager cet article

Repost 0