"Et nous allons comme s'en vont des orphelins."


Hölderlin, Hymnes

 

 

 

 


 

 

Birch-Forest-Gustav-Klimt.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

au-dedans des arbres

la matière sonne creux

comme l'ombre d'un marbre

 

 

 

 

*

toujours quelque chose de mieux

et moi qui voulais aller

jusqu'au bout de peu

 

 

 

 

*

la maison profonde

dont j'ouvre la porte et les

fenêtres est un adieu

 

 

 

 

*

les mots mentent

la vérité vient de

la larme sous la caresse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte, Martine Cros

Tableau, Gustav Klimt, Forest of Birch Trees, oil on canvas, 1903

 




Tag(s) : #Feuillets

Partager cet article

Repost 0