Magritte--The-Ignorant-Fairy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle aime danser

aux carambolages

du soleil et des nuages

au pied d'une fée sans visage

Elle aime Magritte

quitte

à s'envoler par le portail de l'air

 quitte

à surfer sur les pommes de verre

 A fuir l'ignorance elle aime

se suspendre aux sourires clairs

Elle aime le carillon qui sonne

les fêtes enguirlandées d'amis

-- aujourd'hui --

le thé noir giroflé où résonnent

les bonheurs de l'ennui

les confessions inattendues

sous-tendues de la présence

blanche des sens

Bohemian Rhapsody

mélodie oui elle chante

"no escape from reality"

lui a-t-elle dit un jour

"au diable les chimères"

Elle aime les sables chauds

de Thaïlande les ailleurs

la peau des couleurs 

 le parfum des songes

aux jasmins assoupis

 Tout ce qu'elle aime

est de là en là 

-- en l'amie --

Infiniment vibrant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magritte, "La fée ignorante", 1962,

et ce texte, 

pour Sylvie, Douce Amie

 

 

Tag(s) : #aimer

Partager cet article

Repost 0