rothko9

 

 

 

 

 

 

 

 

ce soir je me sens comme un géant

et j'enjambe les mers les terres et les ciels





ce soir je me déplie dans un amour nouveau

j'ai eu envie, d'embrasser le jour de tous les passants





ce soir un flot une onde une ondée

et je ne suis plus seule dans mon ventre





ce crépuscule naissant sera ma joie sur terre

ma peau épouse la tombée du jour, ma chair

se délasse dans les parfums lourds

de la nuit qui viendra

et je vis les proches secondes de l'enlarmement

apaisée je bois la sècheresse des peuples

leurs champs donneront le blé et les fleurs

de bourrache bleuiront leurs prés





ce soir je suis l'ivraie des roses sauvages

de cette rose plus blanche qu'un laitage

je suis l'ivresse rouge et m'enroule autour

de sa tige fière lissée des orages

je m'enroule et monte, je monte,

et lorsque je viens à ces pétales exhalées

l'étoile est un rayonnement





ce soir je suis un géant l'écume des vagues

me déferle doucement dans la profondeur

de la nuit qui viendra

















 

 

 



Mark Rothko, White over red 

 


Tag(s) : #aimer

Partager cet article

Repost 0