P1000352-2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je me hâte 

vers la baie

je me hante

bras ouverts

mes pas chantent

et sèment 

 

dans les lignes

de terre

dans les larmes

contraires 

germe fanée

l'imaginaire

fleur secrète 

l'insolente

dissoluble

aux tristesses

 

 

l’incertitude

de faïence tresse

des puits de lierre 

en liesse 

 

je ne sais

encor

tous les gisements 

d'or 

tous 

les filaments bleus

les pierres où je dors

le cristal vert mousseux

et la si blanche nymphe 

 

je cascade acacias 

feuilles odorantes

corps inanimé de paix  

aux prismes des bontés  

de sèves 

 

 

je ne sais

l’encor des lendemains

et de leurs digues éventrées 

le premier bateau pour l'aurore  ira   je    le       suivrai  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #pluies

Partager cet article

Repost 0