http://allerauxessentiels.over-blog.com

aller aux essentiels

Menu
Vivre de mes rêves - Anton Tchekhov

Vivre de mes rêves - Anton Tchekhov

Vivre de mes rêves - Anton Tchekhov

 

 

 


 

Anton Tchekhov

VIVRE DE MES RÊVES

Lettres d'une vie


 


 

Traduites et annotées par Nadine Dubourvieux

Préface d'Antoine Audouard

Collections BOUQUINS, ROBERT LAFFONT, sept. 2016


 


*


 


 

128. A Piotr Ilitch Tchaïkovski

Le 12 octobre 1889, Moscou


 

Très honoré Piotr Ilitch,

Je m'apprête, ce mois-ci, à publier un nouveau recueil de récits ; ils sont ennuyeux et assommants comme l'automne, le ton en est monocorde et les éléments artistiques y sont grossièrement entrelardés d'éléments médicaux, ce qui, toutefois, ne m'enlève pas l'audace de m'adresser à vous pour vous prier très humblement de m'autoriser à vous le dédier. Je souhaite vivement que vous me répondiez favorablement, car cette dédicace, premièrement, me fera grand plaisir et, deuxièmement, répondra au profond sentiment de respect qui m'amène à penser à vous chaque jour. L'idée de vous dédier ce recueil était fermement ancrée dans ma tête depuis le jour où, déjeunant avec vous chez Modeste Ilitch [Le frère cadet du compositeur], j'avais appris de votre bouche que vous aviez lu mes récits.

Si, en même temps que votre autorisation, vous m'envoyez en outre une photographie de vous, je serai alors comblé plus que je ne vaux et serai satisfait pour l'éternité. Pardonnez-moi de vous déranger et permettez-moi de vous souhaiter tout le meilleur.

Votre sincèrement dévoué,

A. Tchekhov

12 oct. 89.


 


 


 

129. A Piotr Ilitch Tchaïkovski

Le 14 octobre 1889, Moscou

89 14/X

Très, très touché, cher Piotr Ilitch, je vous remercie infiniment. Je vous envoie la photo et les livres, et vous aurais même envoyé le soleil s'il m'appartenait.

Vous avez oublié chez moi votre étui à cigarettes. Je vous l'envoie. Il y manque trois cigarettes : elles ont été fumées par un violoncelliste, un flûtiste et un enseignant.

En vous remerciant de nouveau, je vous prie d'agréer l'expression de mon sincère dévouement.

A. Tchekhov


 

Pages 250-251


 

[Autres extraits à suivre!]

 

 

Tchekhov

Tchekhov

Tchaïkovski

Tchaïkovski