Photographie d'Alastair Magnaldo

Photographie d'Alastair Magnaldo

 

 

 

LAC LUNE AURORE NUIT

 

 

 

 

Arbustes grêles, cils

De murmure caché.

 

Lividité plus pâle, ruineuse …

 

Un homme, solitaire, passe

Dans sa muette stupeur …

 

Conque brillante, tu jettes

Aux bouches du soleil !

 

Tu reviens, âme, comble de reflets

Et retrouve riant

L'obscur …

 

Temps, fugace, frisson …

 

 

1927

 

 

 

G. Ungaretti,

Vie d'un homme, Poésie 1914-1970,

nrf / Éditions de Minuit-Poésie / Galllimard, 2012,

P. 219

 

 

 

Tag(s) : #Extraits - Ressentis de lectures, #Giuseppe Ungaretti

Partager cet article

Repost 0