http://allerauxessentiels.over-blog.com

aller aux essentiels

Menu
Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

Peut-être ses blessures sont-elles
les plus belles fenêtres
entre lui et le monde.

ADONIS

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

 

 

Une source fleurit à l'orée de nos yeux : 
échange premier des regards...

Ce prisme bleuté d'inconcevable béance
rayonne d'amour
la vie noue nos deux mains

ne s'éloigne plus

 

 

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes
Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

 

 

Des mains de tes jours et de tes nuits 
J'ai faim, 
de la caresse de tes mains qui sculptent
avec amour
la moindre parcelle de mon corps, je renais tout entière,
de la chanson douce de tes lèvres frôlant mes lèvres à peine, 
J'ai faim, 
Faim de tes baisers rouges et rires et 
de ton coeur contre le mien si fort serré
à s'y enfouir d'éternité

D'un même sang le poème la paume
la peau du monde la traversée de nos corps

Silence des mots

Encre et sang mêlés embrasant nos veines

J'embrasse tes yeux ils sont la mer
nous sommes la mer et la lande immenses 
et le vent froid qui ramène nos mains 
à leur feu uni.

 

 

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes
Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

 

 

 

Regrets.

Les heures forcloses se meuvent

lentement dans la trame du papier, jaune paille sous la lampe,

jaune pâle, maladivement

pâle ce visage tout absence.

Biffures, cicatrices, lignes de failles...

Tu es silence, plombé de blessures,

maculé d'oubli,

tu es la terre séchée sous une pierre

sans nom.

Je ne te pleure pas.

C'est une petite fleur pâle,

éclose en sol pauvre

à l'ombre d'une pierre sans nom,

que je pleure.

 

 

 

 

 

 

Poèmes : Anne Marguerite Milleliri

Peinture bleu/or/rose, papier calque/acrylique - détails - : Martine Cros

 

 

 

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes

Le monde entier n'existe pas pour moi ! Je brûle rouge !

PESSOA

Anne Marguerite Milleliri - 3 poèmes