Morning à la fenêtre - Christophe Sanchez

 

 

vendredi 20 novembre

 

 

 

Le silence enrobe la nuit

D'une banne de nues tièdes

En rideau d'ombres étirées

Jusqu'à la mer où fier s'ourdit

Le jour

 

 

 

 

 

 

 

La terre rit du temps d'au-

Tomne avec une douceur

D'oies blanches à faire pâlir

Les plus beaux printemps

De plumes

 

 

P.22

 

 

 

 

 

dimanche 20 décembre

 

 

 

Le vent manque à la mer

Manque à la rue solitaire

Qui se fige sous un drap

Tendu de nuit où s'usent

Les échevelés

 

 

 

 

 

 

 

Un vanneau à huppe basse

Roumègue dans sa mare

Flétrie par les jours sans eau

Et cherche bec au ciel les

Frimas atermoyés

 

 

P.52

 

 

 

 

Christophe Sanchez

 

MORNING A LA FENÊTRE

 

collection 12/21

TARMAC éditions, août 2016,

 

 

 

conception graphique

& illustration de couverture : Joë Fernandez

 

 

Le poète

Le poète

Tag(s) : #Extraits - Ressentis de lectures, #Christophe Sanchez

Partager cet article

Repost 0