11 novembre

Avec la musique de Rachmaninov, ' Daisies' , opus 38/3, extraite de l'album ' Voyage En Russie' de Claire-Marie Le Guay.

 

 

 

à Satine

 

 

 

 

 

 

 

C'est cela aussi, la poésie.

 

Sonder, épurer l'entassement désordonné des choses, distiller le chaos pour déceler les éclats de lumière et l'apporter jusqu'en la bouche de l'autre, pour que l'autre puisse parler peut-être différemment de ce qu'il doit parler dans sa couvée de jours non éclos.

Sonder le chaos, l'abîme, s'y jeter, parce qu'il y a, quelque part, dans un lieu plus proche qu'on ne pourrait l'imaginer, quelqu'un, un être qui vous est attentif.

Oui, c'est cela aussi, écrire, parce que l'on sait qu'un être est attentif à ce que vous allez dire de ce qui préside à la lumière, du battement du monde, de la dévastation d'un amour, de sa générosité, de l'or d'un reflet sur le sentiment d'impuissance.

Et, ne serait-ce que pour cet être-là, vous composez un duo de phrases, une étude-tableau, inachevés, toujours inachevés, puisqu'il y a tant à dire de bouches en bouches, de battements en battements.

Sinon, pourquoi écrire, ne serait-ce qu'un mot?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Le journal imaginaire

Partager cet article

Repost 0