chemin parfumé de daphnés

empoisonnées

je m'amenuise

m'abandonne aux mains blanches

du soir

dans les accords

murmure

mon travestissement

buissonnier 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Le journal imaginaire, #Bach

Partager cet article

Repost 0