Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Albrecht Dürer, 1508 Iris Troiana ( détail ) watercolour and ink on paper Monasterio de Escorial, Spain

Albrecht Dürer, 1508 Iris Troiana ( détail ) watercolour and ink on paper Monasterio de Escorial, Spain

 

 

 

 

 

 


 


 


 


 


 


 


 

mes amours effondrées


 

 

 

 

 

 

 

ruines féminines déployées au pied

des gerbes de blé qui gisent sans symbole


 

 

 

 


 


 

des silhouettes m'ont hantées que j'ai crues douces

un peu divines

hérons de cendres en vol    

ailes de majesté    

ailes où je me protégeais

de l'envergure des nuages


 

 

 

 

 


 


 

mais les mains toujours roulent sur le tambour

l'ordre des concessions

les mains d'un fantôme vide

en lequel n'ourlent

plus de larmes


 


 


 


 


 


 

sur les ruines de la beauté

je poserai la fleur de mon regard

ce pleur inutile

l'aura-t-il lavée

il se peut qu'elle prenne racine

et qu'au prochain été

germe un jardin généreux


 


 


 


 


 

un puits d'eau frissonne au fond de moi

où mes nymphes ne plongent pas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 juillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ensemble

L'ensemble

Tag(s) : #Le journal imaginaire

Partager cet article

Repost 0