Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 juillet

 

 

 

 

 

 

 

Je me retire de tout il y a trop de monde il y a trop de mots

un monde de mots si étirés

des glues de mots des éboulis de prières

je ne vois plus les mots justes dans les ruines ondulatoires

je me retire dans l’abbaye que je me confectionne

j’ai besoin de travailler

la terre sonore de ma voix noyée

l’absence de toutes ces promesses

elles deviennent des contraintes

tu me donnes je te prends tu me dois

non

rien que la note le trait et la nuance

sans plus de mot visible

je me retire en toute connaissance

de rien et j’embrasse mes muses

effrontément

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Le journal imaginaire

Partager cet article

Repost 0