Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Caravage, Le repos pendant la fuite en Egypte, Vers 1596-1597, Galerie Doria-Pamphili, Rome

Le Caravage, Le repos pendant la fuite en Egypte, Vers 1596-1597, Galerie Doria-Pamphili, Rome

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Et puisque, désormais libre, je ne veux plus rien posséder, désormais tout m'appartient et ma richesse intérieure est immense."

Etty Hillesum, Une vie bouleversée, coll. Points, Paris, 1995

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le long immaculé de la mer de sel, bercé par l'Agnus Dei de Barber, Moïse se noie dans ses pensées pendant qu'Esther brave la porte des rois ; sur les rives dansantes du solstice, Baptiste médite et respire les effluves célestes ; assis sur la dune de l'aube, Mahomet écrit dans ses carnets la désertification de l'élan vital originel ; Boudda jeûne, éprouvé par la lecture d'Etty Hillesum ; Mani jardine comme un fou. Tous, Prophètes, se bouleversent de ce qui meurt dans le coeur des Hommes.

 

 

Après plusieurs échanges de sms, ils envisagent tout d'abord de s'exiler à Canaan, mais enfin, assignés par la conviction intime de l'Amour, ils décident de retirer les psychotropes et l'argent du flux sanguin dans le corps des Hommes, et de remplacer ces substances par la musique. Ils nomment cela le Livre du Requiem.

 

 

 

 

Puis, ils prient. Jusqu'au bout de leurs forces. Et gagnent le Laboratoire derrière les chapelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #aimer

Partager cet article

Repost 0