22 novembre

« Le visage et les membres enluminés de cinquante taches : c'est ainsi qu'à ma stupeur je vous ai vus assis, vous les hommes de ce temps. Et autour de vous, cinquante miroirs flattaient et imitaient votre jeu de couleurs. En vérité, vous ne pouviez porter de meilleurs masques que votre propre visage, hommes de ce temps. Qui donc pourrait vous reconnaître? »

Nietzsche, Zarathoustra

 

 

 

 

 

 

22 novembre

 

 

 

 

 

 

Mouvement lent de recul /  ces steppes ne veulent plus être foulées / refoulées

 

Décidé de quitter les panneaux publicitaires / grandes cascades des ondes des liens articles écritures orgies de souffrances / désirés un désert un vent doux et rien d'autre que cet amour non ciselé / originel et coercitif à volonté / de cet amour je veux donner la vie

 

Cette gifle et puis plus rien / il n'y a plus de moi grégaire

 

Ouvrière du regard / ramasse creuse sème plante assied-toi entend pousser la nourriture / marche main dans la main avec le paysage / cherche la géométrie magique de la perspective / erre sur les campi où se posent les ailes de mémoire / trouve le chemin dénué de fausses certitudes le chemin de la raison imaginative

 

Idéal implicite dans les scènes de la vie de bohème / campée sur le dos des étoiles filantes je cherche tous les soleils / le livre m'accompagne il me dit  Voyons ce qui arrivera à ce citoyen et serviteur du monde, fils du soleil et de la terre, voyons comment le monde qu'il aime trop doit le haïr, le condamner, le persécuter et le faire dispaître.

 

Rester lumineuse et en feu implique de fuir la cendre

 

 

 

 

 

M.C

 

 

 

 

 

"Pour explorer tous les secrets de la nature, il nous faut rechercher dans les choses leurs termes extrêmes, opposés et contradictoires, le maximum et le minimum."

Giordano Bruno

 

Tag(s) : #Fragments & Carnets

Partager cet article

Repost 0