Moisissures d'airain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moisissures d'airain

les copeaux d'un

nocturne enrayé

 

 

Juste ce que j'aime

dans l'entrave

une seconde de répit

jette son pleur de joie

 

 

De part et d'autre de moi

un champ de

sourires solubles au soleil

dans la vision de vivre

 

 

 

Les épis acquiescent

au vent des préludes et

j'intrépide dans

les jours qui viennent

 

 

 

 

Qu'ils viennent

 

 

 

 

 

 

 

 

M.C. ,  19 au 22/09/2014

Tag(s) : #Nouveaux temps

Partager cet article

Repost 0