12  septembre

12 septembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

Ici, là  

portes de paradis

si nous avions appris plus tôt
à les ouvrir ! Ces êtres qui semblent des portiques

 

 

 

 

 

*

De la torture des âmes 
se faufilant sur les ailes 
du désir

 

 

 

 

 

*

Rien qu'un vide 
un avortement 
de l'amour

 

 

 

 

 

*

Femme sourit
de son triste regard
hier elle ouvre un frigo 
son enfant vient

aujourd'hui

flagrant-délit d'amour
achète 
une baguette 
en béton armé de réalité

 

 

 

 

 

 

*

Pendant que chantent les fées
la mélodie du pardon
répand son parfum
et la puanteur 
sur la chaise électrique

nos mains de

faussaires tiennent promesse 

 

 

 

 

 

*

Voûtes
célestes inconnues
inondées d'ordures
flottantes d'argenterie
Terre 
tu vas
bientôt sortir de ton orbite
nos yeux des nôtres

 

 

 

 

 

*

S'appeler Noé aujourd'hui

Notre-Dame sonne sept heures pleure avec les esprits sans foi

 

 

 

 

 

 


*
Aux portes de l'Opéra

la nuit- fantôme en demande d'étoiles

se fend de brumes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

Martine Cros



 

 

 

 

 

Tag(s) : #Fragments & Carnets

Partager cet article

Repost 0